Carnet de nuit

Reykjavík la belle endormie ou presque car ici le crépuscule s’étend sur de longues heures ou la nuit obscure à du mal à prendre sa place, du moins à cette époque-ci. Il est très tôt le matin et une nouvelle page blanche de mon histoire est en train de s’écrire sous mes yeux encore endormis…Même avec un léger décalage horaire, l’ancrage est si fort ici que ça m’épuise mais c’est sans compter sur la météo qui m’envoie cette averse de neige au petit vent vivifiant. Je me ressaisis un instant en m’abritant derrière un arrêt de bus où j’observe enfin la baie de la capitale qui se réveille… Une merveille !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s